samedi 31 octobre 2009

La psychologie du trader

Comme vous le savez, nous sommes tous très différent et nos émotions nous font réagir différemment face au marché. Chacune de nos émotions influence notre trading, de la prise de décision d'un achat jusqu'à la vente, qu'elle soit positive ou négative.

Une prise de décision est d'abord un stress car c'est une plongé dans l'inconnu même si l’on se sent rassurer par sa technique ou ses indicateurs. La décision est-elle bonne ? Le trade va-t-il partir dans le sens approprié ? L'a t’on pris au bon moment ? Tout une foule de question que l'on ne se pose pas avant une décision mais qui dans les secondes ou les minutes qui suivent arrivent à notre cerveau.

Dans le cas ou le trade suit notre réflexion, notre cerveau se détend mais la encore la question qui vient rapidement et de savoir quand couper la pose tout fier de nos gains. La plupart des gens ont l'habitude de couper rapidement leur pose de peur de voir le trade repartir dans l'autre sens ou alors d'assurer un minimum. Ils ont gagné, mais peu...Mais, ils sont contents.

D'autres au contraire laisse la pose vivre, dés fois trop vivre, trop confiant et coupe perdant sans avoir sécurisé leur pose.
Chacun vous dira que la décision de vendre et aussi difficile que la décision d'acheter.

Quand le trade ne suit pas la réflexion et qu'il va dans le sens contraire alors là, notre cerveau se met en ébullition et si tout d'un coup le cours s'accélère dans la perte, nos émotions risquent de nous jouer un sacré tour.

La première erreur et de ne pas avoir mis un stop loss ou alors de le déplacer à la baisse en se disant "ça va remonter" "ça va redescendre" et donc pourquoi perdre si je dois sortir gagnant ?

La deuxième erreur serait de dire, je vais moyenner ma pause. Bien souvent une première erreur entraîne une seconde et après une catastrophe.

Bien sûr, cela peut marcher mais si cela ne marche pas ?

Alors le trader reste seul en contemplant la perte qui s'aggrave et qui s'aggrave. Le trader est tétanisé. Il sait qu'il faut couper mais quand il voit le montant de la perte, il se dit "non", et toujours cet espoir d'un changement du sens du cour qui ne vient pas.

Dans ces moments là, on ne sait plus quoi faire et on guette ses indicateurs dans l'espoir d'une inversion de tendance. Mais rien ne se passe.
Alors par dépit, on coupe et généralement on coupe au plus bas et la première des choses que l'on ressent c'est un grand soulagement malgré la perte. On a arrêté de se torturer. Mais ensuite et comme par magie on constate que le cours revient dans le bon sens et là, on se sent vraiment mal. Certains iront même jusqu'à reprendre une pose se disant cette fois je suis dans le bon sens....Pas sur........

Généralement après une grosse perte le trader est défait et si le prochain trade se passe mal alors survient la peur allant jusqu'à engendrer l'impossibilité de prendre une décision de trade et dans les cas de grosse perte ou de perte total du capital, la dépression.

Un autre facteur de perte et la cupidité.

La cupidité est le fait de trader avec un fort levier. C'est encore pire que de ne pas mettre de stop loss car chaque trade devient un trade kamikaze ou le trader risque de perdre sa chemise. Il est vrais que trader pour gagner 10 euros, si on a un capital de 1000 euros c'est bien peu lorsqu'un broker vous offre la possibilité de multiplier avec un levier votre capital par 100 et donc normalement votre gain pas 100.
Malheureusement, là encore, une mauvaise décision et tout peut aller très vite et votre capital s'évanouir aussi vite.

De ce fait et si vous voulez survivre dans le monde du forex, prenez un levier qui vous corresponde. Mettez un stop loss vous permettant de perdre un minimum sans vous mettre en danger. Apprenez à dominer vos émotions, à respirer et à patienter. Évitez, l'intuition, l'impression, l'ennui, la cupidité, le manque de réalisme qui entraîne l'échec. Enfin, seul un bon indicateur pris au bon moment pourra vous permettre de gagner

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....

Apprendre le forex, débuter le forex, un conseil sur un broker du forex, un expert vous répond sur www.forex-formation.com

dimanche 25 octobre 2009

Le scalping

Le scalping est une technique que j'utilise souvent. Elle consiste à ne conserver les positions que quelques secondes, voire quelques minutes. Il n'y a pas d'analyse ou de réflexion derrière cela, juste un besoin d'adrénaline.

Grâce à mon broker Oanda, j'utilise le macd 30 sec ou le 1 mn qui me permettent de rentrer au plus bas et de sortir le mieux possible. Il m'arrive aussi de scalper sur du 10 sec, mais c'est très exceptionnel. De même, le faible spread sur euro/$ (0.9 pip), me permet de prendre un maximum de pip (entre 3 et 15), là ou un autre broker avec un spread plus important m'en donnerait moins et pourrait me mettre en danger sur un petit retour.

Le problème du scalping vient du fait que souvent on est tenté par la contre tendance. C'est un jeu très dangereux mais permettant un gain rapide car les retours sont rapides et brusques.

De ce fait, les petites ou très petites UT sont parfaites. Mais attention, vous n'aurez pas de droit à l'erreur et vos stop loss devront être proportionnels au gain que vous en attendez à savoir pour moi -10 pips.

Cette technique demande beaucoup de concentration et un marché de range sera parfait. A contrario, on évitera les tendances bien nettes qui pourraient impliquer de grosses pertes. On évitera aussi les statistiques.

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....

samedi 12 septembre 2009

Le glossaire du Forex

Les mots essentiels

Cable: Jargon de tradeurs se rapportant au taux de change USD/ GBP. Ainsi nommé parce que le taux était à l'origine transmis par l'intermédiaire d'un câble transatlantique au milieu du 19è siècle entre New York et Londres.

Le long: Acheter la paire pour la revendre plus haut. exemple, "Long" 1.4500 et je vends à 1.4510, j'ai gagné 10 pips.

le short (vente à découvert): Vendre une paire pour la racheter plus bas: exemple je "short" l'euro à 1.4500 et je la rachète à 1.4480. j'ai gagné 20 pips.

Pips (ou points)Un « pip » c'est la plus petite partie comptable de quelque chose. Dans le forex il se rapporte au chiffre final du taux de change de la devise. les devises sont toujours évaluées les unes contre les autres en utilisant 5 chiffres. Exemple l'euro est à 1.4500 et il monte à 1.4510, il aura gagné 10 pips.
Il vous permet aussi de gérer votre investissement. Dans la mesure ou le pips selon vos positions peut valoir 1€, 10€, 100€ à multiplier par le nombre de pips que vous faîtes.

Limit Order (Les ordres à cours limités) .
Ordre d'acheter ou de vente futur à un prix spécifié par vous.Exemple le cours de l'euro/$ est à 1.45 et vous décider de mettre un "ordre limite" à 1.4520. Lorsque la parité viendra sur 1.4520 votre ordre sera exécuté en "short" ou "long" selon votre décision.

Stop Loss Order (Ordre Stop)
Ordre de vente de protection lorsque le cours est contre votre position. Exemple, vous avez acheté l'euro/$ à 1.4500 en pensant qu'il va monter et par protection vous placez un "stop loss" à 1.4480. Si l'euro/$ baisse à 1.4480 votre position sera vendu.

Take profit: le contraire du "stop loss". Lorsque vous êtes entré sur le marché, le placement d'un 'take profit' vous permet de vendre votre position automatiquement en profit sur votre objectif.

Bull (Haussier)
Personne qui pense que les prix/le marché va monter. Bull Market (Marché haussier)
Un marché caractérisé par des prix en hausse.

Bear (Baissier)
Personne qui pense que les prix/le marché va baisser. Bear Market (Marché baissier)
Un marché dont les prix tombent nettement alors que la tendance générale est au pessimisme (par opposition au Bull Market/Marché haussier).

Broker (Courtier)
Un agent qui gère les ordres de vente et d'achat de devises des investisseurs. Sur le forex il n'y a pas de commission. Le broker se rénumère sur le spread.

Spread (Spread)
Différence entre la demande et l'offre offert par le broker sur une paire de devise; utilisé pour mesurer les liquidité du marché. Des spreads plus étroits signifient en général des liquidités élevées.

Flat / Square (Équilibré)
Etre ni long, ni short .


Volatility (Volatilité)
Mesure statistique d'un marché ou des mouvements de prix d'une action dans le temps et qui est calculée à l'aide d'une déviation standard. Une volatilité élevée est associée à un degré de risque élevé.

Resistance (Résistance)
Seuil qui aura du mal à être franchi par le cours d'une devise à la hausse en raison souvent d'une accumulation d'ordre de vente qui bloque la hausse.

Support Levels (Planchers de soutien)
Seuil qui aura du mal à être franchi par le cours d'une devise à la baisse en raison souvent d'une accumulation d'ordre de d'achat qui bloque la baisse.

Overnight Trading (Transaction de nuit)
Fait référence à un achat ou une vente effectué entre 21h00 et 08h00, le jour suivant.

Hedging (Couverture)
Pratique qui consiste à s'engager dans une activité d'investissement afin de couvrir les pertes d'une autre activité, ex: vendre à découvert pour annuler un achat précédent, ou acheter à couvert pour compenser une vente à découvert précédente. Bien que les couvertures permettent de réduire les pertes potentielles, elles ont aussi tendance à réduire les profits potentiels.

Foreign Exchange (or Forex or FX) (Marché de changes (ou Forex ou FX))
L'achat simultané d'une devise et la vente d'une autre devise sur un marché de négociation hors cote. La plupart des grands FX sont cotés par rapport au dollar US.

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....

dimanche 30 août 2009

L'indice Big Mac

Inventé par le magazine The Economist en 1986, l'indice Big Mac donne la mesure du pouvoir d'achat dans tous les pays ou Mac Donald's est présent. C'est à dire sur toute la planète.

Un Big Mac coûtait 3.42 euro en France (pays de la zone euro) et 3.54 $ aux Etats-Unis le 30 Janvier 2009.
En utilisant le taux de change du 30/01/09 entre le dollar et l'euro, le Big Mac français coûtait 4.38 $ soit 24 % plus cher que son homologue américain le même jour.

Monnaie locale/ en USD / Variation en % par rapport au prix du big mac US

Etats unis $ 3,54 3,54

Argentine Peso 11,50/3,30/ -7

Australie AUD 3,45/2,19/ -38

Brésil Real 8,02/ 3,45 /-2

Angleterre £2,29 /3,30/ -7

Canada C$ 4,06/3,36/ -5

Chilie Pseo 1,550/2,51/ -29

Chine Yuan 12,5/1,83/ -48

République Tchèque Koruna 65,94/ 3,02/ -15

Danemark DK 29,5/ 5,07/+ 43

Egypt Pound 13,0/ 2,34/ -34

Zone euro 3,42/ 4,38/+ 24

Honk Kong HK$ 13,3/ 1,72/ -52

Hongrie Forint 680/ 2,92/ -18

Indonésie Roupie 193800/ 1,74/ -51

Israël Shekel 15,0/ 3,69/+ 4

Japon Yen 290/3,23/ -9

Malaisie Ringgit 5,50/ 1,52/ -57

Mexique Peso 33,0/ 2,30/ -35

New Zeland NZ$ 4,90/ 2,48/ -30

Norvège Kroner 40,0/5,79/+ 63

Pérou Sol 8,06/ 2,54/ -28

Philippines Peso 98,0/ 2,07/ -42

Pologne Zloty 7,00/ 2,01/ -43

Russie Rouble 62,0/ 1,73/ -51

Saudi Arabia Riyal 10,0/ 2,66/ -25

Singapore S$3,95/ 2,61/ -26

Afrique du Sud Rand 16,95/ 1,66/ -53

Corée du Sud Won 3,300/ 2,39/ -32

Suède SKR 38,0/ 4,58/+ 29

Suisse CHF 6,50/ 5,60/ + 58

Taiwan NT$ 75,0/ 2,23/ -37

Taïland Bath 62,0/ 1,77/ -50

Turquie Lire 5,15/ 3,13/ -12

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....

dimanche 16 août 2009

Formation au trading et Day trading

Avant de débuter sur le forex, il me semble indispensable de se former au trading. Sur le forex, c'est assez simple puisque vous n'avez pas besoin d'argent. Il suffit de choisir un broker et de télécharger sa plateforme avec de préférence une plateforme méta4.

Une fois que vous avez chargé la plateforme vous pouvez vous amusez à vendre et acheter avec de l’argent fictif. Un jour, se posera pour vous la question de savoir si vous ouvrez un compte forex en réel ? Mais est ce que vous pensez que vous serez capable de gagner votre propre argent ? De résister au marché ? Aux pertes financières ? A la perte de confiance en soi ?

Je ne le crois pas.

Aussi, il me semble indispensable de se former et par exemple de prendre un coach trading qui va vous former à la rigueur du marché. Vous évitant les pièges et vous donnez l’envie de gagner sans trop perdre.
Évidement cela à un coût. Mais avez-vous passez votre permis de conduire sans leçon ? Avez-vous appris à nager seul, sans maître nageur ? Non ! Alors bien sûr, il va vous demander de l’argent mais il va vous apporter le principal et vous permettre de gagner du temps;

Une technique avec des bases solides,
Des indicateurs fiables,
Une confiance,

Tout cela vous ne pouvez l’acquérir seul et il vous évitera de perdre bien trop rapidement votre argent et vos illusions.

Mais sachez une chose, c’est vous et vous seul qui prendrait les décisions d’achats et de ventes et que rien ne vous garantie la fortune…………..

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....

Apprendre le forex, débuter le forex, un conseil sur un broker du forex, un expert vous répond sur www.forex-formation.com

mercredi 5 août 2009

Choisir un Indicateur technique

Pour trader, vous aurez besoin d'un indicateur technique. si vous cherchez sur internet vous en trouverez beaucoup et tout le monde essayera de vous vendre sa technique générant un maximum de gain.

Personnellement, j'ai toujours pensé qu'un indicateur devait être le plus simple possible et de plus une multitude d'indicateurs était mauvais pour la prise de décision.

De ce fait, je vous propose le macd ( sur meta4 macd+OSMA). Il est simple et vous n'avez (normalement) pas besoin de réfléchir.
Mais plus qu'un long discours voilà un graphique vous permettant de voir les
changements de tendances en M5.




les croisements sont les achats et les ventes. C'est simple et plus besoin de se poser de question.
Mais comme tous indicateurs, il n'est pas fiable à 100% et vous aurez besoin de temps pour le domestiquer et le comprendre.

Néanmoins, même si vous perdez un peu d'argent sur un faux signal, vous pourrez en gagner beaucoup sur un bon. Mais pour cela sachez que la patience est votre meilleure amie.....

Bonne chance.

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Apprendre le forex, débuter le forex, un conseil sur un broker du forex, un expert vous répond sur www.forex-formation.com

lundi 25 mai 2009

Comment choisir son broker Forex

Choisir son broker Forex


Il existe une multitude de brokers dont les ¾ ne mérite pas le nom de broker et qu’il faut mieux éviter. Ainsi, avant de choisir un broker et pour gagner du temps, il sera plus prudent de demander sur des forums spécialisés comme mataf.net, l’avis des anciens sur tel ou tel broker. De ce fait, vous pourrez débuter chez un broker qui respecte les traders et leur argent.


Le choix ?


Une fois que l’on vous aura conseillé une liste de noms. Il ne vous restera plus qu’à choisir celui qui vous semble le mieux correspondre à vos besoins.

Comme vous le verrez, en France, un seul broker à une licence (Saxo bank) pour proposer ses services à la clientèle. Beaucoup, penserons que c’est un avantage en vous disant que cela simplifiera l’envoie d’argent et aussi son retour. C’est exact, mais, est ce que ce broker vous satisfera ? C’est la question.

Aussi, vous vous tournerez sûrement vers un brokers Suisse en vous disant, la Suisse, c’est la sécurité…..Vous pouvez pensez cela. Mais, en Suisse ou ailleurs les requins de la finance sont aussi voleurs.

Enfin, vous vous apercevrez que beaucoup de bons brokers sont aux E.U. Mais, vous aurez du mal à faire votre choix pour un broker U.S., de peur de ne pas revoir votre argent, de la barrière de la langue ou je ne sais quoi encore.

C’est une erreur, car s’il y a une chose qui est importante pour bon nombre de brokers, c’est que leur réputation soit la meilleure sur l’internet et les forums, tant l’acquisition de nouveaux clients est cher.

Votre broker et la sécurité de vos fonds
Il y a beaucoup d’interrogations à propos de la sécurité des fonds et de la possibilité de la faillite de votre broker.

Dites vous une chose, c’est que même si votre broker fait faillite, votre argent est en sécurité dans la mesure ou la clientèle d’un broker représente pour les autres brokers une manne financière importante à récupérer et qu’ils sont prêt à dédommager les clients pour accroître leur portefeuille de clientèle.


La plate forme de trading


Une fois vos craintes passé, venant s’en au choix de la plate forme de trading. Après bien des années, je pense que une des bases pour bien trader est une plate forme à base de metaquote ou meta 4.

De nombreux brokers proposent ce choix et je vais vous expliquer pourquoi elle s’impose auprès de nombreux traders.

La plate forme meta 4 à cette originalité qu’elle a été développée par des russes expert en trading de toutes sortes. Sa simplicité mais surtout le choix de ses indicateurs et aussi la possibilité d’y rajouté un système de trading automatique en on fait sa réputation.


Son intérêt

De part le monde, des milliers de gens l’utilisent et des milliers d’autres fabriques des indicateurs ou des systèmes leur faisant espérer la richesse. Un faisant une recherche sur le web, vous découvrirez toute la richesse de cette plate forme et vous l’adopterez facilement.

Autre point important, elle ne prendra pas beaucoup de place sur votre disque dur et elle est très rapide.

Les autres plates formes, n’ont pas cette possibilité et souvent les indicateurs présents sont limités ou alors les bugs sont fréquents et cela devient impossible de bien trader. Ce qui peut vous handicaper.



Ce que je sais de brokers


Mes brokers favoris (ce sont les brokers que j’ai testé en réel ou en démo)

ACM en réel (je vous le déconseille même s’ils sont plein de récompenses donné par je ne sais qui……Mais, lors de mon passage chez eux, j’ai trouvé qu’ils ne respectaient pas les gens et je les ais quitté au bout de 3 mois.)

Oanda en réel. (J’ai toujours adoré Oanda pour sa simplicité, sa plate forme très pratique et rapide, ses spreads très bas 0.9 pips sur euro, le compte en euro, la possibilité à partir du graphique de changer ses ordres, etc.…. Malheureusement depuis 1 an, les serveurs d’Oanda on des coup de chaud et certains jours et à certaines heures, la plate forme gèle rendant la prise d’ordre impossible.) Néanmoins pour commencer avec 300/500 € c’est le meilleur des brokers.

FXDD en réel, (je l’utilise pour sa plate forme meta4 et je n’ai jamais eu de souci avec. Seul problème, il faut avoir un compte en $ et donc des frais supplémentaires.)

FXLITE en démo (même chose que pour FXDD.)


Voilà, il y a bien d’autres brokers mais je crois que dans ces trois brokers vous pourriez y trouver votre compte

mercredi 13 mai 2009

C'est quoi le forex ?

C'est quoi le marché du Forex à voir aussi sur www.forex-formation.com

Le terme "Forex" est la contraction de Foreign Exchange, le nom universel donné au Marché des Changes ou Marché des Devises. On y échange des devises l'une contre l'autre, à des taux de change qui varient sans cesse et les Traders spéculent sur les variations de ces monnaies. La rencontre entre l'offre et la demande, comme sur tout marché libre, détermine le cours d'échange des devises et en fixe les taux. Le Marché des Changes ne possède pas de place physique. Cependant, bien que le Marché des Changes ne soit pas centralisé, la plus grosse partie de ces échanges se situe à Londres, suivit de New York.

les cotations se font sur des pairs de devises, comme par exemple la pair euro/$. On achète de l'euro contre du dollar et inversement.

Chez un broker vous aurez une cotation que l'on appelle "spread" qui est la différence entre le prix d'achat et le prix de vente proposé par le broker. Cette cotation peut varier de 1 à 3 points sur l'euro/$. Dans le forex on parle de "pip", un spread de 2 pips.

La valeur du pip dépend de votre investissement de départ. Il peut être de 0.5 cts/1€ 1000 € voir plus.
Chaque fois que l'euro/$ monte de x pip vous gagnez x pips votre investissement de départ.

La sécurité:

Le stoploss: Pour évitez de perdre trop ou parce que l'on peut toujours se tromper, on n'oubliera pas de mettre des stoploss. C'est un outils que vous trouverez sur chaque plate forme de broker qui permet lorsque l'on a acheté de mettre une protection. Lorsque le cours vient sur votre stoploss, votre position est vendu automatiquement. Bien sur, vous pouvez enlever cette protection ou l'ajuster à votre convenance.

De même, nous avons le "take profit" qui permet de mettre un ordre de vente sur votre objectif de vente. Cela vous permet d'attendre et de laisser le marché agir. de plus c'est très pratique en cas de coupure internet d'avoir des ordre automatique. Pas besoin de stresser.

Enfin, chez certain brokers, vous avec ce qu'on appelle des "trailing stop". C'est une barriére de "stoploss" qui s'enclenche automatiquement lorsque vous êtes en gain et qui suit le cours. Si le cours revient sur le trailing stop, alors votre position est vendue.


Mes conseils pour réussir à gagner de l'argent sur le forex:

1- Être dans une pièce calme pour se concentrer

La concentration ou la déconcentration sont la principale raison du succès ou de l’échec des traders.Un environnement calme permet la concentration. Évitez les sources de bruit, les distractions, concentrez vous sur vos graphiques. Une heure de concentration et 20 mns de pose comme une balade à pied et une bonne nuit vous seront profitable.

2- Le trading, un travail et sachez arrêter

Considérez le trading comme un travail avec des heures régulières. 8h de travail avec des poses c’est suffisant. Sachez vous arrêter et surtout pas de trade la nuit. Le scintillement de l’écran et la tension nerveuse rende le sommeil plus difficile. Mieux vous dormirez et meilleurs seront vos résultats.

3- Apprenez à être bien dans votre trade

Utilisez un levier qui convient à votre mental. Il n’est pas nécessaire de mettre son compte en danger. De plus, la taille de votre position influx sur votre comportement psychologie et risque de vous faire faire des bêtises. Avec une petite pose vous serez capable de mieux réagir face à vos réactions émotionnelles et de mieux gérer une perte par exemple.

4-Choisir le bon indicateur graphique

Avoir un indicateur et s’y fier. Pas besoin d’avoir plusieurs indicateurs pour réussir. Choisissez un indicateur qui vous convient. Apprenez le, analysez le et essayez de comprendre comment il réagit par rapport à une tendance ou à un changement de tendance. Une fois que vous aurez découvert les secrets de votre indicateur alors les progrès viendront.

5- la sécurité de votre compte

Respectez vos stratégies de trades, vos stoploss, vos objectifs. Ayez à côté de vous vos codes et le numéro de téléphone de votre broker. Mettez un stoploss et un take profit sur chaque entrée (surtout si la connection est mauvaise)

6- Se spécialiser

Spécialisez vous sur une parité. Comme pour un indicateur, chaque parité à son rythme. Choisissez une parité qui convient à votre mental. Si vous êtes débutant, évitez le câble, le gpp/yen. Choisissez l’euro/$ qui bouge bien mais avec moins de volatilité.

7- Ne jouer pas avec le feu

Evitez de rentrer avant une statistique ou pendant une statistique. Attendez 5 mns après une statistique pour rentrer sur le marché, vous éviterez ainsi de vous faire piéger. Évitez de penser qu’un événement est ‘pricé’. L’actualité change à chaque moment est rien n’est défini à l’avance.

8- Vous n’êtes pas un mouton

Évitez les conseils, ne suivez pas à la lettre les recommandations, faîtes vous votre propre avis.