samedi 31 octobre 2009

La psychologie du trader

Comme vous le savez, nous sommes tous très différent et nos émotions nous font réagir différemment face au marché. Chacune de nos émotions influence notre trading, de la prise de décision d'un achat jusqu'à la vente, qu'elle soit positive ou négative.

Une prise de décision est d'abord un stress car c'est une plongé dans l'inconnu même si l’on se sent rassurer par sa technique ou ses indicateurs. La décision est-elle bonne ? Le trade va-t-il partir dans le sens approprié ? L'a t’on pris au bon moment ? Tout une foule de question que l'on ne se pose pas avant une décision mais qui dans les secondes ou les minutes qui suivent arrivent à notre cerveau.

Dans le cas ou le trade suit notre réflexion, notre cerveau se détend mais la encore la question qui vient rapidement et de savoir quand couper la pose tout fier de nos gains. La plupart des gens ont l'habitude de couper rapidement leur pose de peur de voir le trade repartir dans l'autre sens ou alors d'assurer un minimum. Ils ont gagné, mais peu...Mais, ils sont contents.

D'autres au contraire laisse la pose vivre, dés fois trop vivre, trop confiant et coupe perdant sans avoir sécurisé leur pose.
Chacun vous dira que la décision de vendre et aussi difficile que la décision d'acheter.

Quand le trade ne suit pas la réflexion et qu'il va dans le sens contraire alors là, notre cerveau se met en ébullition et si tout d'un coup le cours s'accélère dans la perte, nos émotions risquent de nous jouer un sacré tour.

La première erreur et de ne pas avoir mis un stop loss ou alors de le déplacer à la baisse en se disant "ça va remonter" "ça va redescendre" et donc pourquoi perdre si je dois sortir gagnant ?

La deuxième erreur serait de dire, je vais moyenner ma pause. Bien souvent une première erreur entraîne une seconde et après une catastrophe.

Bien sûr, cela peut marcher mais si cela ne marche pas ?

Alors le trader reste seul en contemplant la perte qui s'aggrave et qui s'aggrave. Le trader est tétanisé. Il sait qu'il faut couper mais quand il voit le montant de la perte, il se dit "non", et toujours cet espoir d'un changement du sens du cour qui ne vient pas.

Dans ces moments là, on ne sait plus quoi faire et on guette ses indicateurs dans l'espoir d'une inversion de tendance. Mais rien ne se passe.
Alors par dépit, on coupe et généralement on coupe au plus bas et la première des choses que l'on ressent c'est un grand soulagement malgré la perte. On a arrêté de se torturer. Mais ensuite et comme par magie on constate que le cours revient dans le bon sens et là, on se sent vraiment mal. Certains iront même jusqu'à reprendre une pose se disant cette fois je suis dans le bon sens....Pas sur........

Généralement après une grosse perte le trader est défait et si le prochain trade se passe mal alors survient la peur allant jusqu'à engendrer l'impossibilité de prendre une décision de trade et dans les cas de grosse perte ou de perte total du capital, la dépression.

Un autre facteur de perte et la cupidité.

La cupidité est le fait de trader avec un fort levier. C'est encore pire que de ne pas mettre de stop loss car chaque trade devient un trade kamikaze ou le trader risque de perdre sa chemise. Il est vrais que trader pour gagner 10 euros, si on a un capital de 1000 euros c'est bien peu lorsqu'un broker vous offre la possibilité de multiplier avec un levier votre capital par 100 et donc normalement votre gain pas 100.
Malheureusement, là encore, une mauvaise décision et tout peut aller très vite et votre capital s'évanouir aussi vite.

De ce fait et si vous voulez survivre dans le monde du forex, prenez un levier qui vous corresponde. Mettez un stop loss vous permettant de perdre un minimum sans vous mettre en danger. Apprenez à dominer vos émotions, à respirer et à patienter. Évitez, l'intuition, l'impression, l'ennui, la cupidité, le manque de réalisme qui entraîne l'échec. Enfin, seul un bon indicateur pris au bon moment pourra vous permettre de gagner

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....

Apprendre le forex, débuter le forex, un conseil sur un broker du forex, un expert vous répond sur www.forex-formation.com

dimanche 25 octobre 2009

Le scalping

Le scalping est une technique que j'utilise souvent. Elle consiste à ne conserver les positions que quelques secondes, voire quelques minutes. Il n'y a pas d'analyse ou de réflexion derrière cela, juste un besoin d'adrénaline.

Grâce à mon broker Oanda, j'utilise le macd 30 sec ou le 1 mn qui me permettent de rentrer au plus bas et de sortir le mieux possible. Il m'arrive aussi de scalper sur du 10 sec, mais c'est très exceptionnel. De même, le faible spread sur euro/$ (0.9 pip), me permet de prendre un maximum de pip (entre 3 et 15), là ou un autre broker avec un spread plus important m'en donnerait moins et pourrait me mettre en danger sur un petit retour.

Le problème du scalping vient du fait que souvent on est tenté par la contre tendance. C'est un jeu très dangereux mais permettant un gain rapide car les retours sont rapides et brusques.

De ce fait, les petites ou très petites UT sont parfaites. Mais attention, vous n'aurez pas de droit à l'erreur et vos stop loss devront être proportionnels au gain que vous en attendez à savoir pour moi -10 pips.

Cette technique demande beaucoup de concentration et un marché de range sera parfait. A contrario, on évitera les tendances bien nettes qui pourraient impliquer de grosses pertes. On évitera aussi les statistiques.

A lire aussi, mes analyses techniques journalières sur l’euro/$

Si vous avez une question sur le forex, un broker, un indicateur, ou toute question sur le forex, n'hésitez pas à laissez un message.....